Signé le 6 septembre dernier pour les cinq prochaines années, le Contrat de Canal de Bourgogne prévoit de nombreux investissements sur tout son linéaire, parmi lesquels la création de nouveaux hébergements touristiques, l’aménagement de ports, la réalisation d’une capitainerie et d’un office de tourisme, l’aménagement d’une boucle de véloroute, d’espaces publics et la mise en tourisme de sites historiques, l’aménagement des réservoirs du Canal (comme par exemple le réaménagement de la plage du Lac de Pont-et-Massène ou l’aménagement du réservoir de Grosbois-en-Montagne…).

Mais le Contrat de Canal, ce sont aussi des projets « communs » portés par les signataires, dont le Pays Auxois Morvan, et tendant à apporter des services et des équipements identiques sur les 242 km que compte cette voie d’eau, de Migennes à Saint-Jean-de-Losne.

Plusieurs sont d’ores et déjà engagés, notamment une réflexion sur le devenir des maisons éclusières et l’élaboration d’un schéma de développement, la mise en place d’un système de collecte de déchets pour les plaisanciers, l’équipement en bornes d’accès Wi-Fi, la mise en place d’une signalétique patrimoniale et touristique

(source : Le Bien Public 30 décembre 2018)
(source : Le Bien Public 30 décembre 2018)